La méthode – le dos droit est signe de bonne santé!

Historique

Marcher le dos droit et être en bonne santé ont longtemps été des mots étrangers pour le Suisse René-Claudius Schümperli. Il ignorait l’origine de son calvaire. Comme beaucoup d’autres personnes, ni la médecine traditionnelle, ni la chiropractie, ni d’autres thérapies connues de l’atlas n’ont pu le soulager durablement.

Tandis qu’il s’occupait de ses douleurs et cherchait à les atténuer par ses propres moyens, un soupçon s’imposait dans son esprit, à savoir que presque tous les êtres humains ont la première vertèbre cervicale (nommée l’atlas) déboîtée. En utilisant son procédé sur d’autres personnes, ses soupçons initiaux se sont confirmés. Suite à son calvaire, M. Schümperli a mis au point une méthode pour amener l’atlas en position stable et activer ainsi les processus d’auto-régénération du corps. Ce qu’il a ainsi réussi a été un pas décisif pour l’humanité!

Des représentants d’autres courants d’opinions supposent qu’il ne s’agit que d’une légère subluxation de quelques dixièmes de millimètre seulement. Mais le fait est que, dans la plupart des cas, l’atlas est déboîté. Il y a autant de symptômes différents que de méthodes de traitement. D’autres traitements partent d’une subluxation et la correction ne peut alors jamais se faire totalement. Grâce à la méthode douce et durable de Schümperli, l’atlas peut se positionner de façon optimale.

Application

La méthode de René-Claudius Schümperli consiste à débloquer les tensions existantes par un modelage des muscles courts de la nuque et permettre ainsi à l’atlas d’adopter une position optimale. Une séance supplémentaire de contrôle est indispensable en appui du processus d’auto-régénération. Si la première vertèbre cervicale a atteint sa position optimale, elle ne peut plus jamais se déboîter à nouveau, pour des raisons anatomo-mécaniques. La séance ne doit s’effectuer qu’en une seule fois et garantit que l’atlas reste dans sa position correcte. Du fait de cette durabilité, il existe une chance d’activer les énergies auto-régénératrices du corps et, rien que de ce fait, d’obtenir un plein épanouissement physique, mental et psychique. Ce qui permet d’avancer dans la vie, debout et en bonne santé.

Prévention

Parce que, grâce à la méthode AtlasPROfilax®, l’organisme humain peut s'auto-soigner, il s’agit surtout d’une méthode élémentaire de prévention.C’est pourquoi il est indiqué de débuter le traitement le plus tôt possible chez les enfants afin que ceux-ci puissent grandir en bonne santé et se développer de façon optimale.

Réactions éventuelles

Les réactions plus ou moins fortes qui peuvent être ressenties soit juste après la séance AtlasPROfilax®, voire même des semaines ou des mois plus tard, sont un signe que le processus d’auto-régénération est en cours.D’éventuelles réactions allant de la grande fatigue aux crampes musculaires dans la zone de la nuque, du dos et des lombaires jusqu’à des affections vécues précédemment et non guéries, peuvent de nouveau apparaître momentanément, sous des formes différentes. Soyez par conséquent le plus possible à l’écoute de votre corps, notez les transformations et soutenez le processus d’auto-régénération à l’aide de bains et de massages réguliers de la nuque et du dos.

Remarque: 

La méthode AtlasPROfilax® ne remplace pas un traitement ou un diagnostic médical. Un traitement en cours effectué par un médecin ou un chiropracteur ne doit pas être interrompu en raison de douleurs existantes, il ne doit pas non plus être repoussé à plus tard s’il est nécessaire. La méthode AtlasPROfilax® n’est ni un procédé de diagnostic ni une thérapie médicale, elle ne traite aucune maladie, ni symptôme de maladie, ni affection ni douleur.